© belga

Brexit : 12.000 décès supplémentaires

D’après une équipe de chercheurs, la Grande-Bretagne risque de voir flamber les prix des fruits et légumes lorsqu’elle claquera définitivement la porte de l’UE. Cette augmentation, en combinaison avec l’appauvrissement attendu de la population, pourrait aussi abaisser la consommation de ces produits sains et engendrer à plus long terme une surmortalité cardiovasculaire. Dans le pire des scénarios, il pourrait être question de quelque 12.000 décès supplémentaires dans les 10 années à venir…

Seferidi P et al. Impacts of Brexit on fruit and vegetable intake and cardiovascular disease in England : a modelling study BMJ Open 2019 ; 9 : e026966.

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content