Avion renifleur

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

La Belgique est le premier pays à pouvoir mesurer par les airs les émissions d’azote et de soufre des navires de la mer du Nord. Grâce à un capteur renifleur intégré dans un avion, il est possible de mesurer les polluants présents dans les émissions des navires, indique l’Institut royal des sciences naturelles de Belgique (IRSNB). Depuis 2016, la Belgique mesure le soufre présent dans les carburants et depuis 2020, l’avion « renifleur » peut aussi capter les émissions d’azote dans l’air. Avec ce nouveau capteur, l’IRSNB rapporte avoir permis de déterminer les émissions d’azote de 394 navires surveillés, dont dix présentaient une valeur de soufre élevée suspecte.

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content