Audacieuse transition

Sobriété (Le Vif du 5 mai), économie(s), énergie, dépendance… La seule énergie que nos pays peuvent espérer contrôler un jour, c’est l’électricité. Elle n’est pas fossile et ne dépend pas (directement) des soubresauts de notre monde. Une manière d’accélérer le passage au tout-électrique (sans reconstruire des centrales nucléaires d’actuelle génération), serait de clôturer notre passé minier en utilisant le gaz de mines piégé dans notre sous-sol pour alimenter les «fameuses» centrales à gaz destinées à compenser l’arrêt de nos centrales nucléaires. La transition demande de l’imagination et de l’audace. Aller chercher le gaz de nos sous-sols demandera de l’initiative, mais cela semble être une piste à ne pas négliger. Une étape ultérieure serait de regrouper les ressources énergétiques (chauffage, éclairage…) dans des structures collectives gérées en commun. On peut rêver.

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content