© BELGA IMAGE

Arc d’attraction

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Christo est décédé en mai 2020 mais sa disparition n’a pas stoppé la Ville de Paris d’exaucer son dernier voeu: empaqueter l’Arc de Triomphe, comme, avant lui, en 1985, le pont Neuf. Une oeuvre éphémère, à voir jusqu’au 3 octobre, réalisée avec 25 000 mètres carrés de tissu et un budget – monumental, lui aussi, autofinancé – de quatorze millions d’euros.

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content