Appelons un chat un chat

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Hélas, entre l’Europe et les Etats-Unis d’une part et la Russie d’autre part, la guerre est effective bien que sans déclaration expresse. Elle s’aligne sur la guerre – classique – entre l’Ukraine et cette même Russie. Mais la première, bien plus étendue spatialement, est d’un genre nouveau […], essentiellement économique. Ses armes ne sont plus celles qui équipent les soldats ; ce sont de multiples sanctions commerciales et financières réciproques, sans le moindre bruit de canon. Les conséquences en seront cependant aussi extrêmement sévères pour les deux camps vu l’interdépendance des intérêts communs volontairement disloquée. Chaque protagoniste s’efforcera d’asphyxier économiquement son adversaire. Comme dans les guerres anciennes où on bloquait tout ravitaillement en vue de provoquer la famine. Et c’est le plus autarcique qui se maintiendra le mieux dans ces économies fermées, recherchant les ressources manquantes auprès des alliés respectifs non concernés parce que non belligérants. Mais in fine, l’appauvrissement sera largement partagé: ni vainqueur ni vaincu, deux perdants certains. […]

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content