© getty images

A Schaerbeek, les rats en vacances

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

C’est une conséquence inattendue du coronavirus. Certaines communes ont suspendu, depuis mars 2020, les activités de leurs services (gratuits) de dératisation. C’est notamment le cas de la commune de Schaerbeek. « Nous recommencerons quand de meilleures conditions sanitaires le permettront, après l’été sans doute », indique le premier échevin (Ecolo) Vincent Van Halewijn. Cette décision n’est dictée par aucune autorité: chaque commune décide donc, ou non, de poursuivre les visites des dératiseurs au domicile des habitants.

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content