Venezuela : Maduro crie au complot américain pour « créer le chaos »

Le Vif

Le président par intérim du Venezuela, Nicolas Maduro, a affirmé dimanche que des responsables américains projetaient de faire assassiner le chef de l’opposition vénézuélienne pour créer le « chaos » et a appelé le président Barack Obama à bloquer ce complot supposé.

Dans un entretien à la chaîne de télévision privée Televen, M. Maduro a déclaré que deux responsables américains, Roger Noriega et Otto Reich, étaient derrière un plan secret visant à faire assassiner le leader de l’opposition Henrique Capriles. Le complot viserait selon lui à déstabiliser le Venezuela à un mois de l’élection présidentielle, à laquelle M. Capriles et lui sont candidats.

Selon le président par intérim, l’objectif du projet est de « faire porter la responsabilité (d’un éventuel assassinat) sur le gouvernement » et « de créer le chaos au Venezuela », où l’élection présidentielle doit se tenir le 14 avril, après la mort du président Hugo Chavez le 5 mars.

Le gouvernement vénézuélien a l’habitude de qualifier d’ennemis M. Noriega, ancien ambassadeur des Etats-Unis auprès de l’Organisation des Etats américains (OEA), et M. Reich, sous-secrétaire d’Etat américain et ancien ambassadeur à Caracas. Il les accuse tous deux de chercher à déstabiliser le pays, qui possède les plus grandes réserves de pétrole brut de la planète.

M. Maduro, qui a accusé certains opposants d’être de mèche dans le « plan putschiste » dont il affirme l’existence, a indiqué que son gouvernement « allait garantir toute sa protection à tous les candidats présidentiels, en particulier » à M. Capriles.

Mais le leader de l’opposition, gouverneur de l’Etat de Miranda (nord), a déclaré par avance que M. Maduro serait « responsable » de toute action à son encontre.

Partner Content