© iStock

Un grand concert à New York écourté sous la menace d’un ouragan

Quelque 60.000 spectateurs étaient attendus au concert alors que l’ouragan, avec des vents à 120 km/h, se rapprochait, devant atteindre la côte est américaine dans la journée de dimanche.

Le concert organisé à Central Park pour marquer les « retrouvailles » des artistes avec le public de New York, ville fortement touchée par la pandémie de Covid-19, a été arrêté samedi, sous la menace de l’ouragan Henri.

Barry Manilow, qui partageait l’affiche avec Bruce Springsteen, Patti Smith ou encore Paul Simon, a été interrompu au milieu d’une chanson par une voix enjoignant les spectateurs à se diriger rapidement mais calmement vers la sortie la plus proche à cause de l’approche de nuages orageux.

Quelque 60.000 spectateurs étaient attendus au concert alors que l’ouragan, avec des vents à 120 km/h, se rapprochait, devant atteindre la côte est américaine dans la journée de dimanche.

Il doit arriver à Long Island, près de New York, ou un peu plus au nord en Nouvelle-Angleterre, selon le Centre américain de surveillance des ouragans (NHC), qui s’attend cependant « à un affaiblissement avant son arrivée ».

L’ouragan devrait contourner New York mais pourrait néanmoins provoquer d’importantes précipitations dès samedi soir. Ainsi s’est interrompu un spectacle qui avait commencé à 17H00 (21H00 GMT) avec des groupes de spectateurs dansant, applaudissant et étalant des nappes de pique-nique, prêts pour cinq heures de musique live.

null
null© iStock

Partner Content