Les tatouages d'Edwin révèlent son passé criminel. Désormais repenti, il s'est retiré de son gang en 2010, après " une rencontre avec Dieu ". © Nadege Mazars

Salvador: ces anciens membres de gang repentis grâce aux Eglises évangéliques (En images)

Le Vif

Alors que, depuis plusieurs mois, Donald Trump focalise l’attention sur des gangs d’origine salvadorienne, comme le MS-13, pour justifier sa politique anti-immigration en provenance d’Amérique centrale, les autorités de la petite république salvadorienne, qui affiche le taux d’homicide le plus élevé au monde, peinent à contrer la terreur autrement que par une politique de plus en plus répressive.

Une politique qui, paradoxalement, alimente le désir d’émigrer. D’anciens membres de gangs, repentis, tentent pourtant de sortir du cycle de la violence et d’effacer un passé dont il portent les marques jusque sur leur corps. Avec le soutien des Eglises évangéliques, des programmes de réinsertion ont vu le jour. Mais leurs moyens restent extrêmement limités. Plongée dans ce purgatoire, avec Edwin, Roberto et d’autres, qui, avec l’aide de Dieu, ont décidé de remonter la pente.

Partner Content