© Reuters

RDC : le M23 annonce la fin de sa rébellion

Le Vif

Le Mouvement du 23 Mars a annoncé mardi la fin de sa rébellion née il y a dix-huit mois alors qu’il vient d’être chassé par les armes des dernières positions qu’il occupait dans l’Est de la République démocratique du Congo.

La direction du M23 « annonce […] qu’elle a décidé à dater de ce jour de mettre un terme à sa rébellion et de poursuivre, par des moyens purement politiques, la recherche des solutions aux causes profondes qui ont présidé à sa création », indique un communiqué signé du chef de la branche politique du mouvement, Bertrand Bisimwa.

« A cet effet », tous les chefs militaires de la rébellion « sont priés de préparer les hommes des troupes au processus de désarmement, démobilisation et réinsertion sociale dont les modalités sont à convenir avec le gouvernement » de la RDC, ajoute ce bref communiqué.

L’ONU et Kinshasa avaient exigé dimanche et lundi que le M23 annonce publiquement la fin de sa rébellion, conformément à l’engagement qu’avaient pris, selon eux, les négociateurs du M23 à Kampala, la capitale ougandaise, où les deux belligérants discutent bon an mal an depuis décembre.

Le gouvernement de la RDC a annoncé mardi à l’aube avoir emporté une victoire militaire « totale » sur le M23 après la chute des deux dernières collines que tenait la rébellion dans les montagnes de la province du Nord-Kivu.

Partner Content