© Belga

Présidentielle: pourquoi les médias belges peuvent diffuser les résultats avant leurs confrères français

Le Vif

Voici comment Le Vif vous tiendra informé en direct des premiers résultats.

Ce dimanche 24 avril, à l’occasion du second tour de l’élection présidentielle française, Le Vif se mobilise pour fournir toutes les informations en direct et les analyses des enjeux du scrutin. Macron vs Le Pen, comme en 2017, mais avec des résultats attendus plus serrés. Dès l’après-midi, les premières tendances seront dévoilées en temps réel sur le site du Vif qui, contrairement aux médias français, n’est pas tenu de respecter un embargo jusqu’à 20h.

En effet, la loi française impose un embargo aux médias via la loi. Loi à laquelle les médias belges et suisses, et donc Le Vif, ne sont pas soumis. Il s’agit de la loi électorale du 19 juillet 1977. Celle-ci interdit, du vendredi minuit au dimanche 20h, « toute publication, diffusion ou commentaire de nouveaux sondages relatifs à l’élection présidentielle » pour les médias nationaux, aussi bien pour la presse écrite ou en ligne, la radio et la télévision. Aucun sondage ne peut donc être diffusé ou commenté en France durant cette période. Cela vaut aussi si le sondage a été réalisé avant cette période. En cas d’infraction, ceux qui auraient trangressé la règle s’exposent à une peine de 75.000 euros d’amende.

Les premiers résultats de l’élection présidentielle seront à suivre en temps réel sur Le Vif toute la journée, depuis la Belgique, mais aussi depuis la France.

Décryptage le lundi

Dans la matinée du lundi 25, les résultats du second tour, les implications pour la vie politique française, « l’après », seront décryptés avec un politologue.

Partner Content