US House Speaker Nancy Pelosi talks with South Korean National Assembly speaker Kim Jin-pyo during their meeting at the National Assembly in Seoul on August 4, 2022. (Photo by KIM Min-Hee / POOL / AFP)

Nancy Pelosi a atterri au Japon dans un climat toujours très tendu

Le Vif

La présidente de la Chambre des représentants américaine Nancy Pelosi est arrivée jeudi au Japon, dernière étape de sa tournée asiatique qui a inclus une rare visite à Taïwan ayant provoqué l’ire de la Chine.

Des journalistes de l’AFP ont vu l’avion de Mme Pelosi atterrir à la base aérienne de Yokota, dans la banlieue ouest de Tokyo, en provenance de Corée du Sud.

Pékin, qui considère l’île autonome comme faisant partie de son territoire, a entamé des exercices militaires d’une ampleur inédite pour protester contre la visite de Mme Pelosi à Taipei.

Des missiles balistiques chinois seraient ainsi tombés dans la zone économique exclusive (ZEE) du Japon pour la première fois, a déclaré jeudi le ministre de la Défense nippon, Nobuo Kishi.

Dès l’annonce des manoeuvres chinoises, Tokyo, proche allié de Washington, avait fait état de sa « préoccupation ».

Mme Pelosi, 82 ans, dont c’est la première visite au Japon depuis 2015, doit notamment s’entretenir vendredi matin avec le Premier ministre nippon Fumio Kishida, selon la chaîne de télévision publique NHK.

Partner Content