© GETTY IMAGES

L’échiquier, vedette de la 73e édition des Emmy Awards

Soraya Ghali
Soraya Ghali Journaliste au Vif

Un échiquier en vedette à la 73e édition des Emmy Awards, les « Oscars » de la télévision américaine: Le Jeu de la dame a obtenu onze trophées, dont celui de la meilleure minisérie, une catégorie très disputée.

Le Jeu de la dame, c’est l’histoire d’une quête, celle d’une jeune orpheline prodige des échecs en proie à ses addictions. Le succès a pris tout le monde par surprise, ses concepteurs en premier. La série n’explique pas tout. Il y a d’abord eu les confinements, à l’origine d’un engouement très fort sur les portails spécialisés. Le succès s’est confirmé, ensuite, avec le développement des chaînes de streaming consacrées aux échecs.

Le champion Garry Kasparov estime que Le Jeu de la dame « a changé l’image des échecs qui, jusque-là, dans les oeuvres de fiction, étaient associés à des génies torturés et à la limite de la folie. Là, c’est le contraire: les échecs sauvent l’héroïne de la folie et de ses addictions. C’est une histoire de rédemption« .

De revanche aussi: l’héroïne évolue vers le sommet en affrontant principalement des hommes – tout comme aujourd’hui: les nouveaux joueurs sont jeunes, fun et majoritairement masculins…

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content