Severodonetsk

Le point sur la guerre en Ukraine : les Russes ont probablement capturé le port de Mariupol

Le Vif

Malgré les démentis de l’état-major ukrainien, les forces russes ont probablement capturé le port de Mariupol le 16 avril. Selon le renseignement militaire ukrainien (GUR), le Kremlin arrête de plus en plus d’officiers russes pour des manquements en Ukraine. Le point sur l’invasion de l’Ukraine par la Russie.

Mariupol

Les spécialistes de l’Institude for the study of war estiment que les forces russes ont probablement capturé le port de Mariupol le 16 avril, malgré les démentis de l’état-major ukrainien. « Les forces russes cherchent probablement à forcer les derniers défenseurs de l’usine Azovstal à capituler par une puissance de feu écrasante afin d’éviter des opérations de nettoyage coûteuses, mais les défenseurs ukrainiens restants semblent avoir l’intention d’organiser une résistance finale ». Les derniers défenseurs ukrainiens de Marioupol, ville portuaire du sud-est de l’Ukraine assiégée depuis des semaines, « combattront jusqu’au bout », a d’ailleurs prévenu le Premier ministre ukrainien Denys Chmygal.

Frappes meurtrières sur Lviv

Au moins six personnes ont été tuées et huit autres blessées dans de « puissantes » frappes russes sur Lviv, la grande ville de l’ouest de l’Ukraine d’ordinaire relativement épargnée par les combats, ont annoncé les autorités locales. Le gouverneur régional, Maksym Kozitsky, évoque quatre frappes: trois sur des infrastructures militaires et une sur un garage de pneumatique, provoquant des incendies. Tous sont « gravement endommagés ». Les chemins de fer ukrainiens ont de leur côté indiqué sur Telegram que « plusieurs missiles sont tombés à proximité des installations ferroviaires », sans faire de victimes et sans entraver la circulation.

Arrestation pour manquements en Ukraine

Selon une information de la Direction du renseignement militaire ukrainien (GUR), repris par le site de de l’Institude for the study of war, le Kremlin arrête de plus en plus d’officiers russes et d’officiers mandataires des manquements en Ukraine. Le GUR a indiqué que les autorités militaires russes ont mis en place une commission afin d’identifier les raisons du manque de personnel au sein des forces russes. Le GUR a rapporté que « les enquêteurs russes ont découvert que les commandants de la 3e Motor Rifle Brigade de la Russie avaient annoncé un effectif de 100 % au début de l’invasion alors qu’elle ne disposait en fait que de 55 % de son personnel. Les enquêteurs ont arrêté deux commandants de bataillon de la brigade.

La Russie veut « détruire » le Donbass (Zelensky)

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a accusé dimanche la Russie de vouloir « détruire » toute la région orientale du Donbass, promettant que tout serait fait pour la défendre, à commencer par le port stratégique de Marioupol. « Les soldats russes se préparent à une offensive dans l’est de notre pays dans un avenir proche. Ils veulent littéralement achever et détruire le Donbass », a martelé M. Zelensky dans un message-vidéo.

Sur le terrain

Outre la prise définitive de Mariupol, les forces russes devraient effectivement poursuivront des opérations offensives à petite échelle au sud-est et au sud-ouest de la ville d’Izyum au coeur du Donbass et pourraient lancer une nouvelle opération offensive depuis la ville de Donetsk en direction de Kramatorsk. L’objectif russe étant de capturer l’intégralité des oblasts de Donetsk et de Louhansk, le territoire revendiqué par la Russie dans le Donbass.

Partner Content