Début octobre démarrait le procès de Josef Schütz, 100 ans, ancien gardien du camp nazi de Sachsenhausen. © belga image

Le plus vieil accusé de crimes nazis écope de cinq ans de prison

Le Vif

Un ex-gardien de camp de concentration a été condamné mardi par la justice allemande à 5 ans de prison pour « complicité » de milliers de meurtres, devenant à 101 ans le plus vieux accusé de crimes nazis.

Josef Schütz est « condamné à 5 ans de prison pour complicité de meurtres durant son service dans le camp de Sachsenhausen » entre 1942 et 1945, a annoncé le président du tribunal de Brandebourg-sur-la-Havel(est) Udo Lechtermann.

Partner Content