La spectatrice soupçonnée d’avoir fait chuter le peloton samedi en garde à vue

La spectatrice qui a mis à terre quasiment tout le peloton lors de la première étape du Tour de France, le 26 juin dernier, a été interpellée puis placée en garde à vue à Landerneau mercredi.

Cette femme est soupçonnée d’être responsable de la chute de dizaines de coureurs de la Grande Boucle, samedi à 45 km de l’arrivée. Brandissant une pancarte, elle s’était déplacée sur la route qu’allaient emprunter les coureurs. L’Allemand Tony Martin (Visma Jumbo) l’a alors percutée, emmenant une bonne partie du peloton dans sa chute.

Une enquête a été ouverte le lendemain pour « blessures involontaires avec incapacité n’excédant pas trois mois par violation manifestement délibérée d’une obligation de sécurité ou de prudence ». La suspecte risque 1.500 euros d’amende, précise rtl.fr

Partner Content