© google earth

Japon: séisme de magnitude 7,3 dans l’est, alerte au tsunami

Le Vif

Un tremblement de terre de magnitude 7,3 sur l’échelle de Richter a frappé mercredi soir (heure locale, 15h30 en Belgique) la région japonaise de Fukushima. L’Agence météorologique a émis une alerte au tsunami pour les préfectures de Fukushima et Miyagi.

L’épicentre de la secousse, survenue à 23H36 (14H36 GMT), se situait au large de la côte du département de Fukushima, et l’hypocentre à 60 km de profondeur, selon la JMA. Un avertissement pour des vagues d’un mètre de hauteur a été émis par cette agence.

La secousse, longuement et fortement ressentie y compris à Tokyo, a privé d’électricité plus de deux millions de foyers, dont près de 700.000 dans la capitale japonaise, selon l’opérateur Tepco.

La compagnie ferroviaire JR East, qui dessert le nord-est du Japon, a annoncé de son côté des perturbations significatives sur son réseau.

La société Tepco a précisé sur Twitter être en train de procéder à des vérifications sur ses installations, dont la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi, qui avait été sévèrement endommagée par un gigantesque tsunami provoqué par un séisme de magnitude 9 en 2011.

Le Japon reste hanté par cette catastrophe il y a 11 ans qui a fait plus de 18.500 morts et disparus, et forcé plus de 165.000 personnes à évacuer leurs foyers à cause des risques de radiations.

Situé au carrefour de plusieurs grandes plaques tectoniques, le Japon est régulièrement touché par des tremblements de terre et a de strictes normes de construction pour que ses bâtiments soient capables de résister à de fortes secousses.

Partner Content