Artillerie irakienne, Kirkouk, Irak, octobre 2017 © Reuters

Irak: assaut sur la dernière localité du pays tenue par l’EI

Le Vif

Les troupes irakiennes ont annoncé avoir lancé vendredi l’assaut sur la dernière localité du pays tenue par le groupe Etat islamique (EI), Rawa, dans l’immense province désertique d’Al-Anbar, frontalière de la Syrie.

« Les opérations pour libérer Rawa ont commencé à l’aube », a indiqué dans un communiqué le Commandement conjoint des opérations (JOC), qui regroupe l’ensemble des forces gouvernementales et paramilitaires qui combattent l’EI en Irak.

Un général de l’armée irakienne, joint par l’AFP sur place, a assuré que la reprise de Rawa serait rapide car « la majorité des combattants de l’EI qui s’y trouvaient se sont enfuis vers la frontière syrienne ».

De l’autre côté de cette frontière, l’EI est sous le feu des forces du régime syrien dans son dernier fief urbain de Syrie, Boukamal.

En 2014, à l’issue d’une percée fulgurante, les jihadistes s’étaient emparés de près d’un tiers du territoire irakien et de vastes territoires en Syrie voisine, proclamant un « califat » à cheval entre ces deux pays. Aujourd’hui, il a été défait dans la quasi-totalité de ces zones.

En Irak, seule Rawa échappe encore au contrôle des autorités à Bagdad.

La Syrie et l’Irak cherchent à étrangler l’EI dans son dernier carré, dans la moyenne vallée de l’Euphrate, de la province syrienne de Deir Ezzor jusqu’à Rawa.

Partner Content