Grèce: « Les bases d’un accord existent »

Le Vif

Le « non » aux propositions des créanciers de la Grèce l’a emporté au référendum organisé dimanche, par 61,31% contre 38,69% pour le « oui ». Le ministre grec des Finances Yanis Varoufakis démissionne, Euclide Tsakalotos le remplace.

Partner Content