Pays-Bas © Reuters

Pays-Bas: 17,2 milliards d’euros de soutien au pouvoir d’achat en 2023

Le Vif

Le gouvernement néerlandais a annoncé mardi un plan de 17,2 milliards d’euros dans le budget 2023 pour soutenir le pouvoir d’achat des ménages modestes, miné par une forte inflation et notamment la hausse des prix de l’énergie.

« Les factures d’énergie ont fortement augmenté cette année et resteront élevées dans l’attente du plafonnement annoncé des prix. Beaucoup de gens se demandent s’ils pourront les payer », a déclaré le gouvernement.

Avec une enveloppe de 17,2 milliards d’euros pour 2023, « le gouvernement veut atténuer au maximum les effets négatifs d’une inflation élevée« , a-t-il poursuivi dans un communiqué.

Il s’agit « de protéger un groupe croissant de ménages vulnérables » et « d’offrir des perspectives aux (personnes à) bas et moyens revenus », a-t-il ajouté.

Un peu moins de 12 milliards d’euros iront à des mesures spécifiques pour 2023: réduction de la taxe sur l’énergie (ce qui changera « s’il y a un prix plafond »); réduction des droits d’accises sur les carburants; hausse de l’allocation de soins de santé; et augmentation du « budget de l’enfant ».

Les cinq milliards restant iront à des mesures qualifiées de « structurelles » pour les faibles revenus, avec « un principe important ici est que le travail doit payer »: hausse de 10% du salaire minimum légal; hausse du crédit d’impôt pour l’emploi; baisse du taux de la première tranche d’imposition des revenus; hausse de l’allocation logement.

En ouvrant mardi la nouvelle session du Parlement néerlandais, le roi Willem-Alexander a consacré une partie de son discours à la question du pouvoir d’achat.

« Un résultat direct de la guerre (en Ukraine) et des sanctions internationales contre la Russie est que le gaz, l’électricité et la nourriture sont devenus beaucoup plus chers », provoquant des « conséquences très sérieuses pour les particuliers et les familles », a déclaré le roi des Pays-Bas.

Selon plusieurs études d’opinion, la confiance des Néerlandais dans leur gouvernement et dans le personnel politique en général est à des niveaux historiquement bas.

Selon un sondage EenVandaag, seulement 15% des 30.000 répondants ont encore confiance dans le gouvernement. La forte inflation, la hausse des prix de l’énergie, les pénuries de logements et la colère suscitée par les plans climatiques du gouvernement ont contribué cette baisse de confiance, selon les sondages.

Partner Content