Partygate: « frustré », le conseiller éthique de Boris Johnson quitte le navire

Le Vif

Christopher Geidt, conseiller en éthique du Premier ministre britannique Boris Johnson, a démissionné de cette fonction, rapporte mercredi la BBC. L’homme n’a pas donné de raison à son départ, qu’il s’est borné à qualifier, dans un communiqué, de « la bonne chose à faire ».

M. Geidt avait confié mardi, lors d’une commission parlementaire, sa frustration quant à la gestion par Boris Johnson du « Partygate« , soit la révélation que des fêtes s’étaient tenues au 10, Downing Street, résidence du Premier ministre britannique, en plein confinement. « La démission est l’un des rares moyens mais brutal qu’un conseiller dispose. Je suis heureux d’avoir pu exprimer mes frustrations de la bonne manière », avait-il dit.


Boris Johnson a survécu la semaine dernière à un vote de méfiance au sein de son parti. De nombreux Tories avaient perdu confiance en sa capacité à gouverner le pays en raison du Partygate.

Partner Content