Emmanuel Macron © Getty

Où trouvera-il ses milliards ? Le programme de Macron, réélu, passé au crible financier

Le Vif

Quelles sont ses dépenses prévues, quelles sont ses recettes estimées ? L’Institut Montaigne, think thank français, a passé en revue le programme d’Emmanuel Macron d’un point de vue financier. Il resterait un « trou » de 6 milliards à financer. Explications.

25 experts en finances publiques et en droit ont passé au crible les programmes d’Emmanuel Macron et Marine Le Pen, pour le compte de l’Institut Montaigne, un think thank français (réputé d’orientation libérale). Ils ont chiffré les dépenses annoncées par les deux candidats et estimé les économies prévues, pour tenter de répondre à cette question : les promesses de campagne sont-elles financièrement réalisables ?

Apparemment davantage du côté d’Emmanuel Macron que de Marine Le Pen… Le candidat En Marche, réélu, table sur des dépenses annuelles de 57 milliards par an. D’abord investis dans l’environnement (8,1 milliards), l’éducation (7,4 milliards) et la suppression de la cotisation sur la valeur ajoutée (7,4 milliards ; impôt créé en 2010 pour remplacer la taxe professionnelle).

Niveau économies, le président sortant table sur 13 milliards par an : 7,7 milliards grâce au départ à la retraite repoussé à 65 ans, une mesure qui crispe fortement en France, ainsi que 5 milliards épargnés sur les économies de fonctionnement des collectivités territoriales.

57 milliards de dépenses, moins 13 milliards de recettes : il y aurait donc, selon l’Institut Montaigne, 44 milliards non financés dans le programme de Macron. Leprésident lui-même a avancé d’autres chiffres : 50 milliards de dépenses et 44 de recettes, soit une différence non financée de 6 milliards.

A noter que le programme de Marine Le Pen, s’il avait dû être appliqué, aurait dû « trouver » 102 milliards d’euros annuellement, selon les estimations de l’institut Montaigne…

Partner Content