Feux de forêt en Gironde: les pompiers poursuivent le combat, plus de 10.000 hectares déjà brûlés

Le Vif

Le combat des pompiers se poursuivait samedi en Gironde (sud-ouest de la France) pour fixer les deux importants incendies de forêts qui ont ravagé depuis mardi plus de 10.000 hectares à La Teste-de-Buch et à Landiras, a-t-on appris auprès de la préfecture et des pompiers.

A la Teste-de-Buch, la progression du feu a ralenti. Les surfaces brûlées restent « stables », avec 3.150 hectares partis en fumée, a précisé la préfecture de Gironde dans un communiqué diffusé samedi matin sur Twitter.

Le feu a été « contenu mais il n’est toujours pas fixé. On ne va pas crier victoire car on est encore en phase de lutte », a expliqué de son côté le porte-parole des pompiers, le lieutenant-colonel Arnaud Mendousse, à l’AFP.

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Dans un communiqué de presse publié samedi en fin de journée, la préfète de Nouvelle-Aquitaine détaille les immenses dégâts causés par les incendies en Gironde. Ainsi, 3.200 hectares de forêt ont brûlé à la Teste-de-Buch sur l’arrondissement d’Arcachon et 7.000 hectares ont brûlé à Landiras sur l’arrondissement de Langon.

Dans la nuit de vendredi à samedi, aucune évacuation supplémentaire n’a été effectuée sur les deux feux.

Plus de 14.100 personnes évacuées

Selon le directeur départemental du SDIS 33, près de 14 100 personnes ont été évacuées depuis le début des incendies dans la région.

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Cinq centres d’hébergement d’urgence et une cellule d’urgence médico-psychologique ont également été ouverts pour soutenir les sinistrés.

Pas de victimes

Sur les bords de l’étang de Cazaux et de Sanguinet, des retombées des fumées de l’incendie de La Teste noircissaient les plages, photographiées par de nombreuses personnes, qui ont publié des photos sur les réseaux sociaux.

Il n’y a « pas de toxicité avérée » et la baignade « n’est donc pas interdite« , a affirmé sur Facebook la municipalité de Biscarosse.

Ces feux, qui n’ont pas fait de victime, se sont déclenchés au début de l’épisode de canicule qui touche la France depuis lundi, principalement dans l’ouest et le sud. La Gironde est maintenue en vigilance orange « canicule » par Météo-France, comme quinze autres départements.

Partner Content