© Tristan Reynaud

« Faites le béhourd, pas la guerre » : plongée au coeur de ce sport « full contact » (En images)

Le Vif

Se taper dessus à coups de gourdin en armure médiévale ? C’est possible ! Le béhourd est un sport full contact avec ses adeptes, ses tournois et même son championnat du monde. Nous sommes partis à la rencontre de ces gladiateurs contemporains, qui entrent en lice avec la boule au ventre. A chaque coup donné, le combattant est désorienté et tente de trouver la faille pour terrasser son adversaire. Mais finalement, peu de blessures graves. Par Tristan Reynaud/Zeppelin Network.

Se taper dessus en armure médiévale ? C’est possible. Le béhourd est un sport de combat avec ses adeptes et ses tournois. A la différence des reconstitutions grandeur nature, dont on connaît l’issue du combat, le béhourd n’est pas théâtralisé. Mais il oscille entre sport et spectacle, une épreuve pouvant opposer jusqu’à plusieurs centaines de combattants en même temps.

Le principe est simple : il faut terrasser les adversaires à grands coups d’épée, de hache ou de gourdin. Aussi chaotiques soient-ils, ces combats observent deux règles : l’historicité et la sécurité. Les armes et les armures des participants doivent être issues de la même région et de la même époque, comprise entre 1200 et 1699. Afin d’éviter les blessures, chaque lame et chaque pointe doivent être émoussées. Pour le reste, tous les coups sont permis.

Partner Content