Eric Zemmour © iStock

Eric Zemmour officiellement candidat à l’élection présidentielle française

Le Vif

Eric Zemmour a officiellement annoncé sa candidature en vue de l’élection présidentielle française.

Après avoir fait durer le suspense pendant des mois, le sulfureux polémiste d’extrême droite Eric Zemmour, chantre de « l’identité française », pourfendeur de l’islam et de l’immigration, a annoncé sa candidature à l’élection présidentielle française mardi midi dans une vidéo.

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

« Depuis des années, un même sentiment vous étreint, vous oppresse, vous hante: un sentiment étrange et pénétrant de dépossession », a-t-il d’emblée déclaré à ses « compatriotes ». « Vous n’avez pas déménagé et pourtant vous avez la sensation de ne plus être chez vous. Vous n’avez pas quitté votre pays mais c’est comme si votre pays vous avait quitté », a ajouté celui pour qui l’immigration, « n’est pas la cause de tous nos problèmes, même si elle les aggrave tous ».

« Il n’est plus temps de réformer la France, mais de la sauver »

« Nous devons rééquilibrer notre balance commerciale, réduire notre dette qui grossit, ramener en France nos entreprises qui ont déménagé, redonner du travail à nos chômeurs », a entre autres cité Eric Zemmour, dont les cinq priorités sont: identité, instruction, impôts, industrie, indépendance.

« Il n’est plus temps de réformer la France, mais de la sauver. J’ai donc décidé de me présenter à l’élection présidentielle. (…) Pour que nos enfants et nos petits-enfants ne connaissent pas la barbarie. Pour que nos filles ne soient pas voilées et que nos fils ne soient pas soumis. (…) Pour que les Français se sentent de nouveau chez eux et pour que les derniers arrivés s’assimilent à leur culture, s’approprient leur Histoire », conclut l’ex-chroniqueur.

Plusieurs mois de campagne non officielle

A quatre mois et demi de l’élection, l’ancien éditorialiste du quotidien Le Figaro et de la chaîne CNews, la « Fox News française » condamné à deux reprises pour provocation à la haine raciale, se jette dans l’arène à l’issue de plusieurs mois d’une campagne non officielle, menée dans le cadre d’une tournée de promotion de son dernier livre.

Objet d’une exceptionnelle attention médiatique, le polémiste de 63 ans, avant même d’être candidat, avait fait depuis la rentrée une percée fulgurante dans les sondages, devançant même la cheffe de l’extrême droite Marine Le Pen, finaliste au deuxième tour de l’élection de 2017 face à Emmanuel Macron.

Centré sur les thématiques de l’immigration et de l’islam, adepte de la théorie du « Grand remplacement », selon laquelle des populations maghrébine et africaine vont se substituer aux peuples européens, défenseur du maréchal Pétain, Eric Zemmour, qui ressasse en boucle l’idée de la mort de « l’identité française », va désormais devoir proposer un programme politique et aborder les questions économiques, sociales, écologiques.

Eric Zemmour
Eric Zemmour© iStock

Partner Content