© iStock

Energie: le prix du gaz européen au plus bas niveau depuis le début de l’invasion russe (infographie)

Le prix de gaz a baissé ce mardi pour atteindre un niveau plus bas.

Le temps plus chaud et les signaux du Kremlin indiquant qu’il y a un peu plus de répit pour payer le gaz russe en roubles ont fait baisser les prix du gaz pour atteindre le niveau le plus bas depuis l’invasion russe. Sur le marché à terme néerlandais – la référence pour l’Europe – le prix du gaz a chuté de 12% pour atteindre 84 euros par mégawattheure ce mardi matin. Entre-temps, la baisse s’est quelque peu atténuée et le prix du gaz se situe désormais autour de 90 euros par mégawattheure.

Sanctions européennes

L’Union européenne se prépare à cesser ses achats de pétrole à la Russie pour sanctionner la guerre en Ukraine, mais la mesure est « complexe » et va prendre « plusieurs mois », selon plusieurs sources européennes.

« L’adoption de mesures sur le pétrole impose de déboucler les contrats existants, de trouver des alternatives et d’éviter leur contournement. Cela ne va pas se faire du jour au lendemain. Il faudra au moins plusieurs mois », a expliqué un responsable européen impliqué dans les discussions. « Restreindre la demande va augmenter les prix« , ont insisté plusieurs ministres et hauts fonctionnaires.

La Russie exporte deux tiers de son pétrole dans l’UE. En 2021, elle a fourni 30% du brut et 15% des produits pétroliers achetés par l’UE. « La facture des importations de pétrole russe était quatre fois plus importante que celle du gaz, 80 milliards de dollars contre 20 milliards », a rappelé M. Borrell.

Partner Content