© Léa Renaud

Donald Trump en 10 dates clés

Le Vif

Donald Trump a été jeudi soir formellement désigné par la convention du parti républicain comme son candidat à l’élection présidentielle américaine de novembre.Voici les dix dates clés de la vie du magnat de l’immobilier et novice en politique.

14 juin 1946

Donald Trump naît dans le Queens, à New York, quatrième de cinq enfants. Son père Fred est un riche promoteur immobilier, fils d’immigrés allemands. Sa mère Mary vient d’Ecosse.

Agité et indiscipliné, le jeune Donald est envoyé dans un internat militaire avant d’intégrer une école de commerce à l’université de Pennsylvanie en 1968. Il travaille ensuite pour son père.

1978

Dédaignant les banlieues de New York où son père a fait fortune, il préfère se concentrer sur Manhattan.

Il lance ses premières affaires sur l’île grâce au réseau politique de son père et à un prêt d’un million de dollars de l’entreprise paternelle Fred Trump.

Trump achète un hôtel délabré, le Commodore, près de la gare Grand Central, le rénove et en fait un Grand Hyatt.

En 1983, la construction de la fameuse Trump Tower sur la Cinquième avenue de Manhattan est terminée, symbole de l’opulente extravagance des années 1980. Trump s’empare des immeubles les plus tape-à-l’oeil du pays, surfant sur la vague libérale des années Reagan.

22 octobre 1987

Trump prononce un discours au Rotary Club de Portsmouth, dans le New Hampshire, dans lequel il se demande pourquoi les Etats-Unis protègent militairement leurs riches alliés comme le Japon et l’Arabie saoudite.

C’est le début du flirt de Trump avec la politique.

Novembre 1987

Les mémoires de Trump, « The Art of the Deal », sont publiées et lui font une réputation d’homme d’affaires astucieux.

Ecrit par Tony Schwartz, le livre est aussitôt un succès. Il reste 48 semaines sur la liste des best-sellers du New York Times et s’est vendu à plus d’un million d’exemplaires.

1991

Inauguré en grande pompe en 1990 à Atlantic City, sur la côté est, l’immense hôtel-casino Trump Taj Mahal entre en cessation de paiement à peine un an plus tard. C’est le premier d’une série de revers cuisants essuyés par le milliardaire dans la deuxième capitale du jeu aux Etats-Unis, après Las Vegas. Après quatre faillites, le magnat quitte finalement la place, en fermant ou en cédant ses casinos en dépôt de bilan, en 2009.

8 janvier 2004

Trump devient présentateur vedette de la nouvelle émission de téléréalité « The Apprentice ».

Révélant son sens des affaires et son art du spectacle, l’émission donne à Trump un statut de célébrité et l’introduit auprès d’une nouvelle génération d’Américains trop jeunes pour se souvenir de ses coups d’éclat des années 1980.

Son expression favorite dans l’émission –« vous êtes viré »– devient un véritable slogan.

16 juin 2015

Trump annonce qu’il est candidat à la présidence des Etats-Unis.

Sa candidature provoque aussitôt la controverse quand il promet d’ériger un mur à la frontière américano-mexicaine pour empêcher les immigrants d’entrer aux Etats-Unis.

Il traite les Mexicains de « criminels », de « trafiquants de drogue » et de « violeurs ».

1er mars 2016

Trump attaque les primaires au cours desquelles il bat 16 concurrents, séduisant la classe moyenne blanche avec un discours anti-système.

Lors de ce premier « Super mardi », il gagne dans sept Etats, de Alabama jusqu’au Vermont. Ses rivaux sont sous le choc.

3 mai 2016

Trump devient le candidat présumé des républicains à la Maison Blanche quand son dernier rival sérieux, Ted Cruz, abandonne la course après avoir perdu dans l’Indiana.

« Nous allons gagner en novembre, et nous allons gagner largement », jubile le milliardaire à la Trump Tower de New York.

21 juillet 2016

Pourtant divisée, la convention du parti républicain adoube Trump comme son candidat à la Maison Blanche.

Partner Content