© AFP

Colis suspects: l’homme arrêté inculpé de cinq chefs d’accusation

L’homme arrêté dans l’affaire des colis suspects envoyés à des personnalités démocrates et anti-Trump a été inculpé de cinq chefs d’accusation, lui faisant risquer jusqu’à 58 ans de prison, a indiqué vendredi le ministre américain de la Justice Jeff Sessions lors d’un point presse.

« Nous avons arrêté Cesar Sayoc en rapport avec cette enquête », a dit le chef du FBI Christopher Wray à cette même conférence de presse, confirmant l’identité de l’homme dévoilé un peu plus tôt par plusieurs médias.

Le directeur de la police fédérale américaine a également précisé que 13 engins explosifs avaient été envoyés à travers les Etats-Unis, et précisé qu’il ne s’agissait « pas d’engins factices », détaillant un matériel contenant des « explosifs potentiels ».

« Trop tôt pour parler des motivations du suspect »

M. Wray a aussi prévenu qu' »il pourrait encore y avoir d’autres paquets ».

« Il est trop tôt pour parler des motivations du suspect », a en revanche prévenu le directeur du Federal Bureau of Investigation.

Les empreintes de Cesar Sayoc ont été retrouvées sur au moins un des colis, envoyé à la représentante démocrate au Congrès Maxine Waters, selon M. Wray.

https://twitter.com/CNN/status/1055894907708231680CNNhttps://twitter.com/CNN

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

550rich3153600000Twitterhttps://twitter.com1.0

Colis suspects: l'homme arrêté inculpé de cinq chefs d'accusation
© AFP
Colis suspects: l'homme arrêté inculpé de cinq chefs d'accusation
© AFP
Colis suspects: l'homme arrêté inculpé de cinq chefs d'accusation
© AFP
Colis suspects: l'homme arrêté inculpé de cinq chefs d'accusation
© AFP

Partner Content