© Reuters

Chine: la quarantaine à l’épicentre du Covid-19 bientôt levée?

Le Vif

Un haut responsable chinois a laissé entendre que la province du Hubei (centre), au coeur de l’épidémie de Covid-19, pourrait bientôt être rouverte, après plus d’un mois de fermeture pour endiguer la maladie.

« Le jour que tout le monde attend ne devrait plus être si loin que ça », a déclaré lors d’une conférence de presse Ding Xiangyang, secrétaire général adjoint du gouvernement, en réponse à une question d’un journaliste.

Environ 50 millions de personnes sont bloquées dans les villes et villages du Hubei en vertu d’un cordon sanitaire mis en place fin janvier. C’est le cas pour le chef-lieu Wuhan, où le coronavirus est apparu en décembre. Les gens ne peuvent sortir de la commune où ils se trouvent. Et en sens inverse, nul ne peut entrer dans la province, sauf avec une autorisation spéciale.

En temps voulu

Le Hubei représente toujours la quasi-totalité des nouveaux cas journaliers d’infections et de décès en Chine. Mais leur nombre dans la province et à Wuhan baisse depuis plusieurs semaines. Et pour la première fois depuis que le ministère de la Santé publie des statistiques sur le sujet, aucun nouveau cas quotidien de contamination n’a été signalé vendredi dans le Hubei en dehors de Wuhan (126 cas). « A mesure que la situation épidémique s’améliore, les services concernés (…) procéderont à des ajustements opportuns en temps voulu », a promis Ding Xiangyang.

Le vice-ministre de l’Industrie et des Technologies de l’information, Wang Jiangping, a par ailleurs assuré vendredi que le Hubei disposait désormais de suffisamment de fournitures médicales, après avoir subi une grave pénurie ces dernières semaines. Le nouveau coronavirus a déjà contaminé quelque 80.500 personnes en Chine, dont plus de 3.000 mortellement.

Partner Content