Brexit: chute drastique d’étudiants européens dans les universités britanniques

Les universités britanniques ont recensé cette année une forte réduction des inscriptions d’étudiants émanant de pays de l’Union européenne en raison du Brexit.

Selon des chiffres fournis par les services d’admission, les étudiants européens inscrits ce mois de septembre dans des établissements supérieurs britanniques sont au nombre de 11.700, contre 27.750 encore l’an dernier.

Si la pandémie de corona peut en partie expliquer cette chute, le secteur estime aussi que cette évolution est surtout due aux conséquences du Brexit. La sortie de la Grande-Bretagne de l’UE a en effet engendré une forte augmentation des droits d’inscription pour les étudiants européens, ainsi qu’une paperasserie accrue pour eux.

Avant le Brexit, les étudiants européens payaient les mêmes droits d’inscription que les locaux, à savoir un maximum de 9.250 euros par an (10.800 euros). Cette année, ce coût a plus que doublé pour eux, voire triplé dans certains cas.

Partner Content