© belga

Avortement: les Etats-Unis « déterminés » à soutenir « les droits de la santé reproductive » dans le monde

Le Vif

Washington compte poursuivre le soutien aux « droits de la santé reproductive » à travers le monde malgré l’arrêt historique de la Cour suprême révoquant ce droit aux Etats-Unis, a déclaré le chef de la diplomatie américaine Antony Blinken.

Le département d’Etat « va rester totalement déterminé à faciliter l’accès à des services de santé reproductive et à favoriser les droits de la santé reproductive à travers le monde », a dit le secrétaire d’Etat dans un communiqué.

M. Blinken a aussi assuré que ses services « feront tout ce qui est possible » pour que l’ensemble des employés du département d’Etat puissent y avoir accès, « où qu’ils habitent ». « Nous ne flancherons pas vis-à-vis de cet engagement« , a-t-il ajouté.

Vendredi, la très conservatrice Cour suprême a enterré le droit à l’avortement, revenant sur son arrêt emblématique « Roe v. Wade » de 1973 et renvoyant aux Etats la possibilité, ou non, d’interdire les IVG. Au moins sept ont activé, dans la journée, cette interdiction.

Des leaders de pays alliés des Etats-Unis, comme le Canada, le Royaume-Uni et la France ont déploré un retour en arrière avec cette décision qui place l’Amérique à contre-courant de la grande majorité des pays, en particuliers des pays développés.

Partner Content