Algérie: l’armée juge « irraisonnable » toute transition hors des institutions

Le Vif

Le chef d’état-major de l’armée, le général Ahmed Gaïd Salah, a mis en garde mercredi contre « un vide constitutionnel » en Algérie, jugeant « irraisonnable » tout idée de « gérer la période de transition » en dehors des institutions.

« Avec le début de (la) nouvelle phase et la poursuite des marches, nous avons déploré l’apparition de tentatives de la part de certaines parties étrangères (…) de mettre à exécution leurs desseins visant à déstabiliser le pays », a ajouté le général Gaïd Salah, selon un communiqué du ministère de la Défense, au lendemain de la nomination contestée d’Abdelkader Bensalah, un pur produit du régime, comme président par intérim.

Partner Content