© Belga

A Varsovie on mange des bananes pour dénoncer la censure

Le Vif

Des centaines de manifestants ont consommé lundi des bananes à l’entrée du musée national de Varsovie pour dénoncer une tentative de censure après le retrait d’une exposition d’une oeuvre représentant une jeune femme en train de déguster ce fruit, a constaté un photographe de l’AFP

Le directeur de l’établissement, nommé récemment par le gouvernement conservateur, a fait enlever de la galerie d’art des 20e et 21e siècles l’oeuvre de l’artiste polonaise Natalia LL intitulée « l’Art de la consommation », un film de 1975 dans lequel une jeune femme dévore une banane d’une manière suggestive.

Interrogé par le quotidien Gazeta Wyborcza, le directeur Jerzy Miziolek a estimé que le Musée national n’était pas un bon endroit pour traiter de questions relatives au « genre ».

« Révolution des bananes », « L’art libre », ont scandé les manifestants munis de ces fruits.

Le directeur a fini par rétablir l’installation vidéo incriminée, à quelques heures de la manifestation, alors que depuis le week-end une déferlante de mems représentant des personnes, dont grand nombre d’artistes, en train de manger des bananes, a innondé les réseaux sociaux en Pologne.

La semaine dernière, le leader des conservateurs nationalistes polonais au pouvoir Jaroslaw Kaczynski a dénoncé la communauté LGBT, la théorie du genre et certaines recommandations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) comme une « menace à l’identité, à la nation et à l’Etat polonais ».

Partner Content