Le prix du gaz diminue sur les marchés : ce que cela change sur votre facture (infographie)

Eglantine Nyssen
Eglantine Nyssen Journaliste au Vif

Le prix du gaz reste élevé mais a presque diminué de moitié depuis son record fin août. Avec des conséquences sur votre porte-feuille.

Le prix du gaz sur le marché continue de baisser. 184,16 euros : c’est actuellement les prix par mégawattheure pour les contrats gaziers TTF néerlandais, qui déterminent les prix en Europe. Il s’agit du niveau le plus bas depuis le 25 juillet, après avoir approché la veille leur plus bas niveau depuis huit mois à 169,790 euros. Le prix a presque diminué de moitié par rapport au prix record de 346,5 euros fin août. Cette diminution du prix de gros aura-t-elle un impact sur votre portefeuille ? Analyse.

Fin du mois d’août, le prix du gaz naturel a enregistré un record historique depuis le début de l’invasion en Ukraine en dépassant les 300 euros le mégawattheure. Depuis, le prix ne cesse de baisser.

Cela peut s’expliquer par le stockage de gaz déjà accumulé par les pays de l’UE, nettement supérieur au stockage normalement atteint à cette période de l’année. En juin dernier, la Commission a imposé aux États membres de l’UE de « remplir les installations de stockage souterrain de gaz présentes sur leur territoire à au moins 80% de leur capacité au plus tard le 1er novembre 2022 et à 90% pour les hivers suivants. » Un objectif déjà atteint par la plupart des pays. Selon les analystes de Commerzbank, "les installations de stockage de gaz en Europe sont désormais remplies à un peu moins de 86%, ce qui est supérieur à la moyenne sur cinq ans".

De plus, comme le souligne Het Laatste Nieuws, de nombreux pays, comme la Belgique, tentent de réduire au maximum leur consommation d’énergie. La volonté de l'Europe d'imposer un plafonnement des prix entraîne un sentiment plus favorable sur le marché de l'énergie et pèse également sur les prix comme la mise en service dans les prochaines années d'un nouveau terminal de gaz naturel liquéfié aux Pays-Bas.

Quel impact sur votre facture d'énergie ?

Le prix de gros entre bien sûr en compte dans votre facture d’énergie même s’il n’est pas le seul paramètre. Les fournisseurs prennent également une marge sur ce qu’ils achètent. Les effets de cette baisse de prix (même s’ils restent particulièrement élevés) se refléteront donc sur les prochaines fiches tarifaires. Si la tendance se poursuit, les prix baisseront. Ceux qui ont des contrats à taux variable remarqueront cette baisse de prix plus rapidement.

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content