27% des Belges déclarent fumer.

Journée mondiale sans tabac: le prix d’un paquet de cigarettes décortiqué

Eglantine Nyssen
Eglantine Nyssen Journaliste au Vif

Plus de trois quarts de ce que vous payez pour votre paquet de cigarettes va dans les caisses de l’Etat. Une stratégie affirmée pour diminuer le nombre de fumeurs en Belgique.

Selon la dernière enquête tabac de la Fondation contre le cancer, 27% des Belges déclarent fumer, dont un sur cinq quotidiennement. Un chiffre plus élevé qu’avant la pandémie. Et pour tenter de les dissuader, le gouvernement fédéral entreprend de s’attaquer à leur portefeuille. En 2022, le prix du paquet de cigarettes a une nouvelle fois augmenté. Ce sera encore le cas en 2023 et en 2024.

A l’occasion de la journée mondiale sans tabac, qui a lieu ce mardi, « Le Vif » décortique le prix d’un paquet de cigarette.

Partons d’un paquet de cigarette vendu 7,75 euros. Différents montants sont récoltés par l’Etat sur le tabac.

  1. Premièrement la TVA, 1,35 euros.
  2. Deuxièmement 4,90 euros d’accises. Depuis 2012, les accises sur le tabac ont augmenté de presque 30%: on est passé de 2 milliards de recettes d’accises en 2012 à 2,6 milliards en 2021. La majorité de ces recettes provient des cigarettes. Deux types d’accises existent:

La première accise est un pourcentage du prix de vente du paquet de cigarettes. Il prend en compte le prix total du paquet, c’est l’accise « ad valorem ». Elle revient dans le cas de notre exemple à 3,10 €. La seconde accise est forfaitaire par cigarette, elle correspond à un montant fixe par cigarette. Total: 1,80 €.

Cela fait 6,25 euros. Le reste, soit 1,5 euro, est divisé entre les différentes personnes responsables de la vente des cigarettes. Plus de trois quarts de ce que vous payez pour votre paquet est donc reversé à l’Etat.

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content