© GETTY IMAGES

Engie fournit de l’énergie même aux Bruxellois qui ont opté pour un autre fournisseur

Laurence Van Ruymbeke
Laurence Van Ruymbeke Journaliste au Vif

A Bruxelles, à la suite de la faillite d’Energie 2030, certains de ses clients se sont retrouvés chez Engie, fournisseur par défaut de l’énergie dans la capitale. Malgré le fait qu’ils aient opté pour un fournisseur tiers. 2.11.0.0 2.11.0.0

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Quelque 643 anciens clients de la coopérative de fourniture d’électricité Energie 2030, tombée en faillite en février dernier, sont de facto devenus clients de Engie à Bruxelles. A la date du 25 mars dernier, ils n’avaient en effet pas fait le choix d’opter pour un autre distributeur, or, en vertu des règles mises en place lors de la libéralisation du marché, c’est Engie, par défaut, qui fournit l’énergie dans la capitale. Ces consommateurs sont donc tombés dans son escarcelle.

Entre le 1er et le 25 mars, Sibelga, gestionnaire de réseau à Bruxelles, leur avait laissé le temps de faire leur propre choix. S’ils n’avaient entrepris aucune démarche, Engie deviendrait, le 28 mars, leur fournisseur par défaut. Il semble toutefois que certains couacs se soient produits. Selon les informations du Vif, plusieurs consommateurs qui avaient opté pour un autre fournisseur que Engie dans les délais impartis sont malgré tout passés sous la bannière de Engie. «Vu l’actualité et les nombreuses demandes introduites auprès des fournisseurs, il est possible que certains dossiers aient pris du retard, reconnaît-on chez Sibelga. Il n’est donc pas à exclure que quelques clients se soient retrouvés provisoirement chez Engie pour être approvisionné.»

«Une erreur est possible dans la liste des clients qui n’ont pas opéré de choix, transférée par Sibelga, confirme-t-on chez Engie. Pas nécessairement dans le chef d’Engie mais éventuellement dans l’échange de données entre Energie 2030, Sibelga et les fournisseurs.» La situation de ces consommateurs lésés sera toutefois régularisée avec effet rétroactif dès que leur dossier sera mis à jour chez leur nouveau fournisseur. Dans tous les cas, les clients restent libres de changer de fournisseur à tout moment et sans indemnités, moyennant un préavis d’un mois.

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content