Dernier hommage à Arno à la mer du Nord

Le Vif

Les proches, ainsi que les fans d’Arno, ont salué une dernière fois le chanteur décédé samedi depuis la jetée Westerstaketsel d’Ostende.

Plusieurs centaines de personnes étaient présentes afin de faire un dernier adieu à l’icône belge de la chanson, dont les cendres ont été dispersées en mer du Nord, comme il l’avait souhaité.

L’artiste luttait contre un cancer du pancréas depuis la fin de l’année 2019. Né le 21 mai 1949, il allait avoir 73 ans. Ostendais de naissance, Arno Hintjens résidait à Bruxelles depuis les années 80 et fréquentait assidûment le quartier de la place Sainte-Catherine à Bruxelles.

Il est connu pour les morceaux tels que « Les filles du bord de mer », « Putain, putain » ou encore « Les yeux de ma mère ».

Découvrez notre hors-série en hommage à Arno
Il a marqué l’histoire du rock belge. De son Ostende natale à Bruxelles la cosmopolite où il a vécu une grande partie de sa vie, Arno a distillé un blues de contrebande balayé par les embruns de la mer du Nord et les élans fiévreux d’un romantisme déglingué et surréaliste. Dans ce numéro exceptionnel de 100 pages, nous revenons en long, en large et surtout en travers sur les multiples facettes d’un personnage entier, dandy de bal musette qui n’était pas le dernier à faire la fête, pourvu qu’elle fasse chavirer la nuit et les cœurs.
Au menu : ses albums, ses bars, ses femmes, ses films, ses clips, ses plus belles photos.
Un hors-série à retrouver via ce lien

Partner Content