Vandenbroucke

Vers une réorganisation en profondeur de la médecine générale

Le Vif

Le ministre de la Santé Frank Vandenbroucke (Vooruit) veut apporter des solutions structurelles à la crise de la médecine de première ligne. La proposition du ministre remet profondément en question l’organisation du secteur.

Estimant qu’un tiers des missions du généraliste pourrait être confié à des tiers, il met sur la table une discussion sur ce qu’on appelle dans le secteur « la délégation de tâches ». Collaborateurs administratifs, infirmiers, pharmaciens, psychologues pourraient être chargés de fonctions administratives, de gestes vaccinaux, de soins aux patients chroniques, de tests divers.

Frank Vandenbroucke annonce aussi vouloir rendre gratuit l’accès à la médecine générale pour les enfants et les jeunes adultes jusqu’à 25 ans, à condition toutefois qu’ils ouvrent un dossier médical global. Un budget de 5,5 millions d’euros est déjà débloqué à cet effet. Parmi les autres points de la proposition du ministre de la Santé, on trouve aussi la volonté d’alléger le travail administratif des médecins, revoir le financement et favoriser l’éclosion d’antennes de gardes dans les endroits dépourvus de médecins.

Partner Content