Venezuela: l’opposition accepte l’audit des urnes proposé par l’autorité électorale

(Belga) Le chef de l’opposition vénézuélienne Henrique Capriles a annoncé qu’il acceptait l’audit de l’ensemble des urnes, proposé jeudi par le Conseil national électoral (CNE), à la suite à la crise politique déclenchée par l’élection contestée de Nicolas Maduro à la présidentielle.

« L’équipe de campagne de l’opposition accepte ce qu’a annoncé le CNE au pays », a déclaré M. Capriles, assurant que cette vérification allait permettre de « démontrer la vérité », lors d’une conférence de presse. « Je veux aujourd’hui féliciter à notre peuple, car ce fut une lutte de tous les Vénézuéliens et des Vénézuéliennes », a lancé le gouverneur de l’Etat de Miranda (nord), qui réclamait un nouvel audit depuis le soir du scrutin. L’autorité électorale du Venezuela a annoncé jeudi une vérification de l’ensemble des urnes utilisées pour la présidentielle de dimanche, suite à l’élection de Nicolas Maduro contestée par l’opposition. « Nous avons convenu, en respect des normes électorales, d’élargir la vérification » aux urnes qui n’avaient pas encore été inspectées, a déclaré la présidente du Conseil national électoral (CNE), Tibisay Lucena, lors d’une conférence de presse. Jusqu’à présent, 54% des urnes ont été vérifiées par l’arbitre électoral le jour de l’élection. Mme Lucena a indiqué que le CNE allait « réaliser un audit des 46% des urnes » restantes. (Belga)

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content