. © Belga

Vaccination à Bruxelles: les objectifs loin d’être atteints

Celine Bouckaert
Celine Bouckaert Journaliste au Vif

Les efforts pour augmenter le niveau de vaccination à Bruxelles ne paient pas assez. Seulement 805 personnes ont notamment été vaccinées dans les grands magasins. Les indicateurs restent au rouge.

La situation épidémiologique dans la capitale continue à inquiéter. L’incidence, le nombre de cas positifs par 100 000 habitants est de 575, soit plus du double de l’incidence pour l’ensemble de la Belgique (243,7). Face à ce constat, la Cocom (Commission Communautaire Commune) continue de miser sur la diversification des possibilités de se faire vacciner au niveau local.

Inge Neven, responsable de la vaccination à Bruxelles pour le compte de la Cocom, constate en ce début de semaine une hausse du nombre d’hospitalisations et des admissions en soins intensifs. On observe par ailleurs en moyenne un à deux décès par jour. Le nombre de cas positifs est en hausse et le plus élevé chez les 10-19 ans « d’où l’importance d’augmenter la couverture vaccinale dans toutes les tranches d’âge et surtout chez les adolescents », souligne la Cocom.

Pourcentage élevé de voyageurs testés positifs

Le pourcentage de voyageurs testés positifs reste élevé et représente près d’un tiers des cas. Le taux de positivité général de la semaine écoulée est pour la première fois plus élevé (7,6%) que celui des retours de voyage (5,5%), ce qui signifie que le virus circule beaucoup en Région bruxelloise raison du nombre important de retours de voyage. Selon Inge Neven, on enregistre plus de cas positifs pour les retours du Maroc: 10% de positivité sur 6.000 retours de ce pays.

La STIB, la SNCB et Bpost vont entamer dans les prochains jours en leur sein la vaccination de leur personnel qui le souhaite, a indiqué Inge Neven. Parallèlement, ces trois entreprises qui occupent des milliers de travailleurs dans la capitale, vont lancer une campagne de communication à destination de leurs utilisateurs.

Les objectifs de vaccination loin d’être atteints

Au niveau de la vaccination, l’objectif de 12.000 doses de vaccination pour la semaine dernière est loin d’être atteint (9.900 dont 7.000 dans les centres de vaccination encore ouverts). L’objectif reste toujours d’atteindre les 16.000 doses par semaine d’ici la fin septembre. Le but est en effet d’atteindre un taux de couverture de 65 % de la population totale d’ici fin octobre.

La CoCom continue de miser sur la diversification des possibilités de se faire vacciner au niveau local. L’opération lancée dans les supermarchés a permis d’inoculer 805 doses. « J’avoue qu’on avait peut-être espéré un peu plus, mais ce sont 800 personnes qui ont trouvé le chemin vers le vaccin. Nous verrons ce que l’opération donnera cette semaine, et comment encore améliorer cette vaccination dans les différents points ouverts », commente Inge Neven.

Une première opération de vaccination en pharmacie lancée durant trois jours dans une officine du « quartier maritime » de Molenbeek n’a séduit que 40 personnes. Elle sera suivie d’une autre à Schaerbeek dans le quartier de la place Colignon. Elle ouvre également plusieurs antennes de vaccination aux CPAS de la Ville de Bruxelles, d’Etterbeek, d’Evere, de Koekelberg et de la gare Centrale.

Déconstruire les fake news

La Cocom entend maintenir le cap de la sensibilisation de la population et prendre le temps d’aborder les personnes une par une en déconstruisant les fake news par exemple au sujet de prétendus problèmes de fertilité ou de performances sportives, a ajouté Inge Neven.

Un axe de la campagne vise le public jeune une catégorie de population dont le taux de vaccination demeure très faible: 42% des 18-24 ans ont reçu une première dose. C’est le cas de 28% des 12-18 ans.

Outre la campagne de sensibilisation menée dans les écoles avec un pool d’experts disponibles pour répondre à toutes les questions qui se posent, la vaccination sera proposée d’ici quelques jours dans des établissements scolaires ou dans un centre de vaccination situé à leur proximité.

Avec Belga

Des centres de vaccination prochainement installés dans des gares bruxelloises

Trois centres de vaccination seront prochainement installés dans les gares de Bruxelles-Midi et Bruxelles-Central ainsi qu’à Train World, le musée de la SNCB à Schaerbeek, annoncent mardi HR Rail, la SNCB et Infrabel. La première ouverture devrait avoir lieu la semaine prochaine mais le calendrier doit encore être confirmé.

Ces centres seront accessibles aux collaborateurs des chemins de fer, à leurs proches mais également aux voyageurs et à toutes les personnes qui n’ont pas encore eu l’occasion de se faire vacciner.

Des panneaux publicitaires dans les gares et les écrans dans les trains permettront également de diffuser les informations concernant les possibilités de vaccination.

Les collaborateurs des chemins de fer auront par ailleurs la possibilité de se faire vacciner sans rendez-vous au sein de l’entreprise, avec quatre demi-journées de vaccination chaque jeudi de septembre dans les locaux de HR Rail.

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content