© DR

Vaccin : « La moitié des Belges adultes a reçu sa première dose  » (De Croo)

Muriel Lefevre

La moitié des Belges adultes ont actuellement reçu leur première injection de vaccin corona. La barre a été franchie samedi, a annoncé le Premier ministre Alexander De Croo dans une vidéo sur Twitter.

« Derrière ces chiffres, il y a énormément d’espoir, car chaque Belge qui se fait vacciner nous rapproche un peu plus de notre ancienne vie », a déclaré le Premier ministre. « Nous ne battrons Corona que si nous travaillons ensemble. »

https://twitter.com/alexanderdecroo/status/1398638974659448836Alexander De Croohttps://twitter.com/alexanderdecroo

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

550rich3153600000Twitterhttps://twitter.com1.0

Dans la vidéo, De Croo remercie les collaborateurs des centres de vaccination et les personnes qui se sont déjà fait vacciner. Entre-temps, le Premier ministre (45 ans) a également reçu sa propre invitation et sera vacciné dans les 14 jours, selon son porte-parole.

Une vaccination dans une phase exponentielle

« Nous sommes actuellement dans la phase exponentielle de la campagne de vaccination, comme prévu », a expliqué Dirk Ramaekers, chef de la Taskforce Vaccination, lors de la séance hebdomadaire de questions-réponses. « Dès la semaine prochaine, nous entamerons la phase 2 de la campagne : la vaccination de la population dans son ensemble. »

Selon les derniers chiffres, jusqu’à vendredi inclus, 49,4 % de la population adulte en Belgique a reçu au moins un premier vaccin. Ce samedi la barre des 50 % est franchie si l’on en croit De Croo. « C’est une étape importante », répond M. Ramaekers. « Mais bien sûr, notre ambition est encore plus grande. »

Autre chiffre favorable, le taux de vaccination des personnes souffrant d’une affection sous-jacente, soit environ 1,5 million de personnes en Belgique. Là, 75,8 % ont maintenant reçu au moins une première injection. « D’ici la fin de la semaine prochaine ou la semaine suivante, nous allons atteindre notre objectif de 80 % », déclare M. Ramaekers. « En Flandre, nous pourrons peut-être le faire dès ce week-end. »

Les réactions ont été moins positives samedi à la nouvelle du retard des livraisons. « AstraZeneca continue de se débattre avec les hauts et les bas que l’on connaît », déclare M. Ramaekers. « Les livraisons de Johnson & Johnson se sont initialement bien déroulées, mais elles sont désormais entrées dans des eaux plus turbulentes. »

Tant à Beerse qu’aux États-Unis, des millions de doses du vaccin de J&J sont actuellement bloquées parce que des contrôles de qualité supplémentaires se sont avérés nécessaires. « Au début de la semaine prochaine, nous attendons des éclaircissements de la part de la FDA et de l’EMA. On saura alors plus clairement quand et combien on pourra livrer. » Selon M. Ramaekers, il n’est pas encore nécessaire de penser aussi loin, mais il faut tenir compte du fait que certaines des doses seront bloquées et ne passeront pas les contrôles.

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content