Une explosion et un violent incendie ravagent un site de Shell à Moerdijk

(Belga) Une explosion, suivie d’un incendie, s’est produite mardi soir dans un complexe pétrochimique du géant anglo-néerlandais Shell aux Pays-Bas, ont annoncé les autorités locales, selon lesquelles aucune victime n’est à déplorer.

« L’explosion a eu lieu pendant le changement d’équipe », ont indiqué les autorités néerlandaises. « Il n’y a pas de disparus ou de blessés. » Les causes de l’incident, qui s’est produit dans le complexe pétrochimique de Shell à Moerdijk, à une quarantaine de kilomètres au sud-est du port de Rotterdam, ne sont pas encore connues. Les riverains, cités par la radio-télévision locale Omroep Brabant, disent quant à eux avoir entendu « deux énormes détonations » vers 22H45 et que le voisinage « a tremblé comme s’il y avait un tremblement de terre ». Un nuage de feu s’est élevé dans le ciel à la suite de l’explosion et était visible « à des kilomètres », selon la même source qui a également décrit un grand feu de « plusieurs mètres de haut ». Des camions de pompiers sont arrivés sur place pour combattre le feu à l’aide grand extincteurs à mousse. Après avoir annoncé vers 23H00 la présence d’un incendie à la suite d’une explosion, les autorités ont indiqué trois-quarts d’heure plus tard que « le feu perd(ait) en intensité ». Le complexe pétrochimique de Shell a une superficie de 320 hectares. Le groupe anglo-néerlandais y transforme des dérivés pétroliers en matériaux utilisés dans la fabrication, entre autres, de fibres synthétiques, de peintures latex et d’anti-gel mais on ignore actuellement quel matériau est touché par le feu. (Belga)

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content