Photo prétexte © BELGA

Un rassemblement sur la plage d’Ostende pour « remplacer » la marche pour le climat à Paris

La Coalition Climat et le Climate Express ont obtenu un accord de principe avec la ville d’Ostende pour y organiser une action symbolique le dimanche 29 novembre, en marge de la COP21 à Paris.

Une réunion avec les autorités ostendaises est prévue en début de semaine pour déterminer la forme précise de cette action, a précisé dimanche Nicolas Van Nuffel, porte-parole de la Coalition Climat. A l’origine, les deux organisations avaient pour but d’envoyer 10.000 Belges à Paris, pour participer notamment au grand rassemblement international « marche pour le climat », destiné à pousser les chefs d’Etat rassemblés à la COP21 à conclure un accord fort en faveur d’un réchauffement planétaire limité. A la suite des attentats de Paris du 13 novembre, une interdiction de manifester dans la capitale française et sa région est toutefois entrée en vigueur. Valable jusqu’au 30 novembre à minuit, elle a entrainé l’annulation de la marche, pour laquelle des milliers de Belges avaient acheté auprès de Climate Express un trajet en bus ou en train. Pour que la « délégation » belge puisse quand même manifester son opinion à la date prévue, la Coalition Climat et le Climate Express avaient ensuite annoncé vouloir organiser un rassemblement à Bruxelles. Une demande a été introduite en ce sens auprès de la police de la zone de Bruxelles-capitale-Ixelles. « On devait rencontrer la police ce lundi midi pour en discuter », indique Nicolas Van Nuffel. « Mais vu le contexte particulier qui s’est entre-temps créé à Bruxelles », avec le relèvement du niveau de la menace terroriste à 4, soit le maximum, et « comme nous avons obtenu depuis un ‘oui’ plus clair d’Ostende », « nous avons fait ce choix, plus raisonnable ». Il n’est pas encore sûr que l’action prendra la forme « d’une marche en tant que telle », précise-t-il. « A priori, on vise un rassemblement sur la plage ». La côte a été choisie pour le symbole que la mer, qui monte, représente. Des négociations sont en cours avec les sociétés de transport (dont la SNCB) pour « réorienter » les convois prévus vers Ostende.

Partner Content