Un peu plus de 300 écoles offriront dès la rentrée des repas « sains et durables » aux enfants

Le Vif

Le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a sélectionné vendredi 308 implantations scolaires qui offriront dès la rentrée des repas sains et durables à près de 28.000 enfants, soit 90 de plus que cette année, a indiqué le ministre Frédéric Daerden.

L’appel à projets, lancé pour les années de 2022 à 2024, visait à proposer des repas chauds gratuits, de qualité nutritionnelle élevée et intégrant des critères de durabilité dans les établissements de l’enseignement maternel et du 1er degré de l’enseignement primaire. Dans une vision d’égalité des chances, ce sont spécifiquement les écoles émargeant à l’encadrement différencié, classées de 1 à 5 au niveau de leur indice socio-économique, qui étaient visées.

   Toutes les écoles sélectionnées recevront 3,5 euros par repas servi (contre 3 euros précédemment). De plus, toutes les implantations retenues pourront également valoriser des achats de matériels ou des dépenses de personnel rendus nécessaires par la mise en place du dispositif à concurrence de 40 euros par enfant inscrit à la cantine. Le montant total de la subvention pour les 308 projets s’élève à près de 12 millions d’euros.    « À l’heure où le pouvoir d’achat devient la principale préoccupation, notamment des parents, nous contribuons à apporter une solution aux fins de mois difficiles qui se conjugue avec la durabilité environnementale« , a souligné le vice-président PS du gouvernement.

Partner Content