© belgaimage

Un « parti populaire du centre » voilà comment se définit le CD&V

« Van het volk en voor het volk » (Par le peuple et pour le peuple), tel est désormais la devise du CD&V, réuni samedi à Anvers en congrès au cours duquel il a également présenté un nouveau logo.

« Nous étions déjà et sommes toujours le parti qui agit pour les gens ordinaires », a déclaré le président Joachim Coens à cette occasion. « Le peuple nous est trop cher pour le laisser aux extrêmes. »

Depuis le podium de la salle reine Elisabeth, M. Coens s’est attardé sur le déclin des partis centristes, devenus « trop élitistes », « trop déracinés » et « trop peu capables de répondre aux préoccupations des gens ordinaires ».

Les partis radicaux gagnent du terrain, mais selon le président du parti chrétien, la plupart des électeurs ne souhaitent pas donner leur voix aux formations d’extrême droite ou gauche. « Ce vide doit être comblé par un vrai parti centriste, ce peuple du centre doit être avec nous. » Le président a regretté que son parti ait « oublié de dire d’où nous venons et pour qui nous faisons de la politique ».

Partner Content