© BELGA

Un gérant de café sur cinq ne compte pas respecter la loi anti-tabac

L’interdiction générale de fumer dans les cafés entrera en vigueur le 1er juillet prochain, cependant, un gérant de café sur cinq ne semble pas disposé à respecter cette loi.

S’ils décident de se plier à la loi, neuf gérants sur dix craignent de perdre un quart de leur recette. 17% pensent même devoir fermer boutique avec cette interdiction. Cependant, un quart des propriétaires de café planifie de mettre à disposition une pièce à part pour les fumeurs. Le Syndicat Neutre des Indépendants demande une diminution de la TVA sur les boissons afin de limiter les pertes.

Sophie Lafon avec Belga

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content