Laurent Simons, avec ses parents. © Belga

Un « enfant prodige » belge de 11 ans obtient un bac en physique avec la plus haute distinction

Un élève de 11 ans a obtenu un baccalauréat en physique à l’université d’Anvers, rapportent plusieurs médias locaux, ce que confirme l’université. Le jeune diplômé, Laurent Simons originaire d’Ostende, a réussi en une année, toute en suivant aussi des cours de master.

A 7 ans, il était déjà le plus jeune chercheur au monde. Laurent Simons est un petit génie venu d’Ostende.

Le fait que M. Simons soit un « enfant prodige » était déjà connu depuis un certain temps. Il y a quelques années, il avait déjà suivi entrepris une licence à Eindhoven, aux Pays-Bas, mais il ne l’a pas terminé après un désaccord avec l’université. Il a désormais bien terminé ses études à Anvers tout en décrochant même la plus haute distinction. Lors de la prochaine année académique, Laurent Simons commencera officiellement le programme de master, dont il a déjà suivi quelques cours. L’élève ambitionne aussi d‘entreprendre un doctorat.

Ce garçon a un QI estimé à 145. Il est probablement beaucoup plus élevé, mais les tests ne vont pas plus haut. Il est ce qu’on appelle un « enfant à haut potentiel ». « Un cas unique en Belgique et aux Pays-Bas » selon le docteur Bernadette de Bakker.

Partner Content