© Belga

Un député français évoque le rattachement de la Wallonie et de Bruxelles à la France

Le député français Jacques Myard (UMP, droite) a évoqué la question du rattachement de la Wallonie et de Bruxelles à la France, après le triomphe historique des indépendantistes flamands de la N-VA aux législatives de dimanche en Belgique.

« Pendant des décennies, l’Europe a pratiqué à l’égard de la Belgique la politique de l’autruche en voulant ignorer systématiquement l’éventualité de son éclatement au motif que l’Europe était la seule réponse à la question nationale belge », a réagi dans un communiqué l’élu du parti majoritaire UMP, Jacques Myard.

Le vote de dimanche lors des élections législatives, remportées par le parti indépendantiste flamand N-VA, met, selon lui, « les Etats européens au pied du mur et plus particulièrement la France. » « La France ne fera pas l’économie d’élaborer une politique à l’égard de la Belgique, la question du rattachement de la Wallonie et de Bruxelles se pose à terme, qu’on le veuille ou non. C’est une question à laquelle les francophones de Belgique devront répondre. A nous Français d’élaborer une politique responsable pour relever ce défi inéluctable qui scellera le destin d’une construction étatique artificielle voulue par les puissances en 1830 et aujourd’hui dépassée et obsolète. »

De son côté, le député Christian Hutin, secrétaire national du Mouvement Républicain et Citoyen (gauche), estime que « si l’évaporation de la Belgique va à son terme, il faudra mettre en place les dispositifs pour accueillir, au sein de la République, les citoyens de Wallonie, à condition qu’ils le souhaitent et qu’ils rejoignent ainsi le peuple français pour partager avec lui un nouveau destin. »

LeVif.be avec Belga

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content