© belga

Un Belge sur trois ignore ce qu’il advient de ses déchets résiduels

Le Vif

Si 96% des Belges disent trier « souvent » voire « toujours » leurs détritus, un tiers d’entre eux pense erronément que les déchets résiduels (jetés dans les sacs blancs) sont recyclés, ressort-il d’une enquête de Fost Plus publiée jeudi, à la veille de la journée mondiale du recyclage.

Selon cette enquête, menée auprès de quelque 2.500 personnes, 96% des répondants affirment trier « souvent » ou « toujours » leurs déchets d’emballage. Environ la moitié (54%) le font pour des raisons environnementales ou parce qu’ils savent que de cette manière leurs déchets seront recyclés (46%). Quatre sur dix le font simplement par habitude.

L’enquête montre cependant qu’un tiers des sondés pense erronément que les déchets jetés dans les sacs blancs sont recyclés, alors qu’ils sont incinérés (avec valorisation énergétique).

En cas de doute sur le tri, 33% des personnes interrogées déclarent jeter les emballages dans les sacs de déchets résiduels. Et une sur quatre ne croit pas que les pots et les sacs en plastique autorisés dans le nouveau sac bleu sont recyclés, « ce qui est pourtant le cas », souligne Fost Plus.

Des doutes persistent pour les emballages en plastique des biscuits (36%), les bouteilles de détergent en plastique (25%), les plats à lasagnes en aluminium (36%) et les aérosols en métal (38%), relève l’enquête. Les tubes de dentifrice (48%) se retrouvent aussi bien souvent dans les déchets résiduels par erreur, alors qu’ils ont eux aussi leur place dans le sac PMC.

Pour optimiser le recyclage, l’organisme en charge de la collecte sélective, du tri et du recyclage des déchets d’emballages ménagers invite les citoyens à s’informer, par exemple, via l’application Recycle!, le site web trionsmieux.be ou le calendrier de collecte.

« Ce n’est que lorsque chaque emballage est trié qu’il peut être recyclé », conclut Fost Plus.

Partner Content