© Belga Image

Un bateau bloqué à Anvers depuis des semaines risque de manquer d’eau et de nourriture

Trois navires de la compagnie maritime Flinter sont coincés dans le port d’Anvers par décision judiciaire. L’un deux, bloqué depuis des semaines, risque, selon les inspecteurs sociaux, de manquer d’eau et de nourriture. L’Union belge du transport (Ubot, FGTB) va leur apporter de quoi se sustenter demain/mercredi.

Trois navires sont bloqués dans le port d’Anvers sur décision judiciaire à cause, notamment, de factures impayées, indique Rino Huijsmans, inspecteur auprès de la Fédération internationale des ouvriers du transport (ITF). « ITF Belgique s’est rendue à bord et a informé le Port State Control (PSC) que les salaires de l’équipage n’étaient plus payés. LE PSC a placé les navires sous détention car il s’agit d’une infraction de la Maritime Labour Convention de 2006 ».

L’un des trois navires, le Flinter Aland, est bloqué depuis déjà plusieurs semaines. Selon Rino Huijsmans, l’équipage, composé de huit Philippins et trois Russes, risque de manquer d’eau et de nourriture. « Nous avons demandé à l’Ubot si elle pouvait intervenir. Demain (mercredi, ndlr), elle apportera du poisson frais, de la viande et des légumes. Ils pourront tenir une semaine supplémentaire », précise le syndicaliste. La compagnie néerlandaise est tombée en faillite plus tôt ce mois-ci, ayant souffert de la crise dans le transport maritime. Le groupe détient plus de trente navires mais tous ne sont pas concernés par la faillite.

Partner Content